archive-es.com » ES » X » XN--DAT-DMA.ES

Total: 456

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Daté — Un verre d'eau avec Gianni Jetzer — New York
    fiscales il nous est possible de vendre des uvres qui ont été données sans payer des taxes Les oeuvres sont offertes par les artistes qui manifestent ainsi leur soutien Un record a eu lieu récemment une vente a rapporté 220 000 ce qui représente 18 du budget annuel du Swiss Institute On a aussi une caisse de guerre endowment en anglais une donation en capital le Metropolitan Museum of Art fonctionne principalement comme ça Des fonds sont donnés par des entreprises pour des dépenses spécifiques On a besoin d un large soutien de la part de Pro Helvetia des artistes des institutions des membres des compagnies D Existe t il un réseau international des instituts suisses G J La Aussenstellentreffen est la réunion annuelle qui réunit les instituts suisses du monde entier soutenu par Pro Helvetia Paris Rome Varsovie New Delhi nous etc C est l occasion de nous rencontrer d envisager des collaborations aussi Il y a une caisse un fond spécial à Pro Helvetia pour ces partenariats Par exemple nous avons un projet avec l institut suisse de Rome pour la prochaine biennale de Venise D Quelles relations entretenez vous avec l ambassadeur suisse à New York G J L ambassadeur est un membre d honneur du Swiss Institute il apporte une aide précieuse pour les relations les partenariats D Et avec le département des affaires étrangères suisse G J Nous n avons pas de relation fixe mais entretenons un rapport continu D Comment se situe le Swiss Institute sur la scène new yorkaise G J Il faut dire que nous sommes bien situés à Soho où il y a de nombreuses galeries magasins restaurants Le public new yorkais est gâté les gens cherchent la nouveauté et ça leur est égal si les artistes sont suisses ou pas C est très difficile de fidéliser le public de le faire revenir À New York il y a tellement d options tellement d opportunités Ce qu on aime cultiver c est présenter des artistes dans un contexte particulier Dans une foire artistique la DARK FAIR l an passé on a invité des galeries du monde entier a présenté des uvres dans le noir à la lueur de bougies et de LED il y avait un côté marche médiéval intéressant 2400 visiteurs sont venus les deux jour de l événement D Quel est le modus operandi pour chaque exposition G J Je fais régulièrement des visites d ateliers à New York et en Suisse Mon assistante de 24 ans Piper Marshall a son propre réseau à New York ce qui nous permet d être complémentaires Nous défrayons les artistes et payons la production des uvres l uvre appartenant au final à l artiste il repart avec Entre deux vernissages nous organisons des manifestations une fois par mois que ce soit un lunch un concert un dîner une performance ou une visite guidée Dernièrement il y a eu par exemple une performance de Francis Baudevin et de Christian Pahud dans une exposition

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/SWISS-INSTITUTE/NEW-YORK/GIANNI-JETZER/SOPHIA-BULLIARD/s2/article-103.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive


  • Daté — Gael Grivet — Genève
    espace d art en 1996 Le terme d espace leur posant problème ils ont préféré le terme de galerie pour ne pas se retrouver avec les serruriers dans le bottin Mais en tant que galeristes ils ont très peu vendu d uvres D ailleurs les projets développés dans leur galerie sont invendables Il faut dire aussi qu ils exposent des artistes discrets comme eux Martin Castiella Esteban Pagès Gaël Grivet Ils gèrent actuellement un lieu rue Ernest Pictet dont la Ville de Genève est propriétaire avec des anciens d Artamis Lieu ingrat certes dans un bâtiment qui tient du bunker une salle d exposition borgne mais un public fidèle qui ne rate aucun de leurs événements Ils louent aussi un autre espace rue du Vélodrome où se sont déplacé d autres personnes de feu Artamis qu ils espèrent transformer prochainement en atelier pour artistes en résidence Et cette image d un ovni au dessus d une statue équestre C est un détail d un collage qu ils ont réalisé en 2006 Ovni présent sur leur site illustration d eux mêmes sur la scène artistique genevoise inclassables imperturbables cernés curieux d après Miguel Stargazer STARGAZER 28 30 avenue Ernest Pictet CH

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/STARGAZER/ESTEBAN-PAGES-GAEL-GRIVET/s2/breve-229.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — LA BAL DES LIBELLULES — Genève
    sein de ce quartier Les Libellules barre d habitation construite à la fin des années 60 dans la commune de Vernier devient l épicentre d une plate forme de rencontre entre habitants et artistes sur les manières de faire dans et avec le quotidien Chacun à sa manière et selon ses ruses est invité à détourner les contraintes de chaque jour pour mieux amener à se questionner Les pratiques de l art sont perméables poreuses et expansives elles peuvent se rencontrer partout et nulle part à la fois au travers de formes atypiques à l instar du 8 avenue des Libellules A l entrée le portrait de Joseph Beuys qui se plaisait à dire que chaque personne est un artiste accueille aussi bien le visiteur que les résidents L expression so arty espaces d art contemporain est fièrement dressée sur la façade Le 19 septembre fut inauguré cet espace appartement entièrement retapé par des jeunes de la commune un programme large et hétéroclite permit de célébrer ce départ Conçu comme une structure aussi bien de travail d expérimentation et de rencontres ce lieu va trouver au fil du temps son rythme de croisière et proposera par la suite aussi bien

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/BAL-LIBELLULES/SERGE-BOULAZ/s2/breve-223.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Valse de noms au quartier des Bains (II) — Genève
    sardine collée au mur et bienvenue à Aki qui reprend les locaux pour nous accueillir avec un mannequin blanc à pois rouges Quant à la galerie Lansar qui avait frappé fort avec l exposition Pierre Gilles elle est déjà passée aux oubliettes Eh oui pas de temps à perdre the show must go on et quel show Le FMAC vient de se voir attribuer une partie des locaux du BAC pour y développer sa programmation et présenter son fond d acquisition Santé au FMAC à ne pas confondre avec le FCAC qui lui semble fort symétrique mais pour autant faux jumeaux Autre nouvelle recrue la galerie Patricia Low Là c est du lourd du sûr tout comme le cours de l or Pop my cherry inaugure ce lieu et propose de se délecter de nos incontournables fétiches John Armleder y côtoie Sylvie Fleury avec au passage Damien Hirst sans oublier les photos de Nan Goldin ou encore David Lachapelle pour ne citer qu eux A noter que cette galerie est présente à Gstaad depuis 2005 et y coordonne le programme de résidence La Maison Jaune Le ton est donné Ovni parmi les extraterrestres n oublions pas la galerie Ston Bundle

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/TM-PROJECT-QUARTIER-BAINS/s2/breve-228.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — LE JOUR DE LA DECISION — Morges
    de candidature de ce dernier était pourtant doté d un seul défaut ce défaut se nomme Morges Pourtant le même jour je me baladais dans celle qui est devenue ma ville d adoption oui j ai dit ville et suite à une discussion avec Yvan Schwaab conservateur du Musée Forel je décide de visiter encore ce faux musée de province Et encore Je rigole Et bien oui Je rigole L expo Sempé me fend la gueule Hong Kong Pékin Madrid Bâle et Morges Petite ville de pêcheurs au bord du lac Léman pas digne d un musée cantonal mais digne de trésors tels que le musée Forel et son conservateur joyeux et super actif Je vous confesse j ai visité l expo avec mes écouteurs perdu dans un monde plein de musicalité déchirante décalée et festive Disproportion et micro activité Voici donc un personnage atypique qui se balade dans un musée atypique en train de rire d une uvre douce et poétique L uvre de Sempé est là avec cent dessins originaux grands formats tellement grands qu ils deviennent proches du théâtre Le théâtre de la disproportion où chaque scène se passe en dehors de celle ci Sempé commence sa carrière de dessinateur humoristique dans la grande presse en plaçant difficilement quelques dessins dans Sud Ouest Le Rire Noir et Blanc Ici Paris tout en effectuant son service militaire dans la région parisienne Dès 1957 vient le succès avec des collaborations régulières à Paris Match Punch puis L Express Pilote le New York Times le New Yorker etc À partir de 1960 il publie presque chaque année un album de dessins chez Denoël Il est aussi l auteur des livres de la série Le Petit Nicolas avec René Goscinny et également Marcellin Caillou Raoul Tabourin et Monsieur Lambert Un petit

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/LAUSANNE/JEAN-MARIE-REYNIER/MUSEE-BEAUX-ARTS/s2/article-110.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — — Nice
    cela un Écotone Le promeneur un peu égaré peut s y retrouver nez à nez avec le loup Ou bien il se peut que l artiste à chapeau et le coyote y vivent ensemble En s installant dans les anciens abattoirs de la ville de Nice et très précisément dans la partie de ces abbatoirs où l on faisait commerce des tripes et n est ce pas là une spécialité des artistes que de faire commerce de leurs tripes La Station collectif mouvant d artistes depuis 1996 se range du coté du loup face à ces nouveaux partenaires politiques Sur ce terrain donc commun entre le sauvage artistique et la domesticité de l institution se construit un secteur de transition où les végétations se mêlent et où se rejoue le face à face de l arrière pays Avec l exposition ÉCOTONE la réouverture de La Station interprète donc doublement cette tension d une part c est un genre de revanche des animaux dans ce lieu de morts un retour envahissant du sauvage et d autre part c est un nouveau face à face entre la position libre de l artiste et la perméable bienveillance du politique Pas question de cracher dans la soupe mais bien de déterminer un espace commun et transitoire où peut avoir lieu ce face à face ce territoire en tension c est celui où se fait et où se montre l art il tombe au plus juste dans ces abattoirs 89 route de Turin à Nice à partir du 2 octobre à 18 heures Nous y retrouverons donc Joseph Beuys au moins pour un soir partageant sa vie avec un coyote dans une performance de 1974 Vous pourriez bien y être abasourdi par une armée de Pic verts dans la salle consacrée à Michael Dans Et

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/NICE/LA-STATION-ECOTONE/JEAN-BAPTISTE-GANNE/s2/article-107.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Opening Night Strasbourg — Strasbourg
    environs est là une oeuvre avoisinant les 6000 euros se fera régulièrement piétiner je ne fus pas la seule ouf et finira la soirée rassemblée pèle mêle sur le mur prise en pitié par le maître des lieux J avoue c est à ce moment là que je l ai trouvé intéressante punie d être inadaptée à l évènement d être négligée par des spectateurs ignares et ivres enfin un semblant d âme apparaissait Bref après ce court passage moi et mes compagnons de route nous enchaînâmes avec la galerie Chambre à Part où apparemment la fête était finie Du coup après un rapide tour de l expo nous filâmes fissa à Syndicat Potentiel Là juste le temps de jeter un coup d oeil de se mettre dans l ambiance Moi je suis un artiste décliner en version ancien étudiant des arts déco tout est dans le look et moi je suis cool et voilà le concert commença Ce fut un moment très agréable mais j avoue que j ai autant regardé les pédales du guitariste que les dessins derrière lui l état des murs de la salle contemplé les restes de peintures sur le sol fait le tour du public suis revenue sur le batteur pas mal ah oui ce dessin là aussi ouais les photos là bas bof Concert fini j essaie de motiver les troupes pour un dernier lieu direction Stimultania Nous trouverons assez facilement vu le troupeau à l entrée Ouf la gaufre party tiens toujours recharge au bar petit tour dans l expo ouais moyen Mais qu entends je Encore de la musique Eh oui me voilà embarquée à danser au milieu de photos d aveugles laissant mon corps onduler au rythme du dance floor oups je viens de rentrer en collision avec la cimaise

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/STRASBOURG/OPENING-NIGHT/SOPHIE-DOROTHEE-KLEINER/s2/article-108.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Has Been New York — New York
    Bar Dirty NY is gone et la crise est bien là ceux qui restent doivent surnager tandis que les voyageurs américains apprennent que leur monnaie ne peut plus acheter autant de tours Eiffel miniatures qu avant Certes entendre le français un peu partout en dit long sur l état de la culture institutionnelle française qui pousse ses artistes à Berlin ou à New York mais ça dit aussi la gentryfication qui pousse une partie des locaux de Kreuzberg et Brooklyn dehors Aujourd hui Prospect Park c est mieux que Chelsea Chérie Qu attendre de programmes immobiliers dont les architectes fabriquent à la chaîne des 1000000 flats et la vie qui va avec ascenseur pour la voiture parking privé à l étage on entend dire parfois qu il n y a pas meilleur artiste que celui qui est affamé mouais on ira le chercher à Newark alors www youtube com watch v jD9nD8ltRNs feature related Wrong Island Il y a d autres sons qu on entend remonter au hasard des dinners vers midi chez les cols bleus des Hamptons why don t you go back home Aïe On se dit que pour nous délivrer des autoritarismes racistes européens les Etats Unis d Amérique n auront peut être pas cette fois le désir suffisant Et même si les ploutocrates américains temporisent avec notre ami Obama depuis que la CIA s est enterrée dans le Midwest on a comme l impression que le bruit des tondeuses de Sag Harbor qui ne fonctionnent pas à l huile de baleine donne des idées dangereuses aux voyants de cette fameuse agence de voyage au Moyen Orient Art Attack Heureusement il nous reste l art pour sauver nos pauvres âmes Malheureusement devant les demoiselles d Avignon mon c ur reste froid et l effet carte postale entier

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/NEW-YORK/HAS-BEEN-FASHION-WEEK/JULIEN-BOUILLON/s2/article-104.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive