archive-es.com » ES » X » XN--DAT-DMA.ES

Total: 456

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Daté — Espace Cendar, Avenue de Chamonix, Ludovic Gabriel — Genève
    le dialogue générationnel ou une quelconque structure de médiation sociale et de proximité bonne à occuper les heures perdues de nos aînés et à capter nos jeunes sans formation Et pourtant récemment vernie dans le demi secret du bouche à oreille la dernière exposition du Cendar a déplacé aux Eaux Vives plus d une centaine de visiteurs pour son seul vernissage Copilotée par l artiste genevoise Elena Montesinos la Salle des coffres a reçu les contributions d une trentaine d artistes confirmés produisant pour l occasion de petits multiples passés à la feuille d or et disposés sur une large grille murale pour un résultat d une excellente tenue L endroit fait parler de lui Effet de carnet D annonce De nouveauté La soudaine notoriété de la galerie tient autant de la qualité de sa programmation site specific ouverte et curieuse que de son histoire et de son architecture très particulières une histoire de cendres Les cendres ce sont celles qu a laissées un gros incendie à la fin du mois de janvier Le feu se déclare avenue Chamonix et gagne toute une barre d ateliers réduisant au charbon cent mètres linéaires de baraques et plongeant le quartier des Eaux Vives dans une épaisse purée de pois A 20h30 boule de feu Pierre Maudet tout casque et bandes rétroréfléchissantes boucle le secteur 30 hommes et 80 volontaires y passeront la nuit Outre leur toit plusieurs artistes et artisans y perdent en quelques heures des années de travail Il ne reste de l atelier de Ludovic Gabriel le lendemain qu une moitié d espace L incendie s en est pris à la couche arrière des bâtiments laissant les façades presque intactes Privés de leurs locaux plusieurs artisans de l arrière se sont déplacés vers l avant et occupent aujourd hui une

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/INCENDIE/CENDAR-LUDOVIC-GABRIEL/LAURO-FOLETTI/s2/article-91.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Votations et ouverture du centre Progr, Sophia Bulliard — Bern
    de 2 4 millions Vu son emplacement et sa superficie il aurait pu coûter dans les 15 millions de francs D un coup imaginer le bâtiment racheté pour une bouchée de pain qui plus est par un groupe d investisseurs zurichois c était un peu fort D où la création d un contre projet déposé à la va vite auprès du Parlement bernois les Progériens se réunissent sous la bannière Proprogr avec un projet de lieu culturel Il s agit alors de convaincre les parlementaires les banques les medias et la population qui doit décider au dernier ressort du sort de la maison FAIRE CAMPAGNE Tout s est déroulé par étapes un mois pour trouver les 12 millions de francs nécessaires au rachat et aux travaux un mois pour convaincre les 80 parlementaires Peter pense les avoir tous vus un par un un mois pour travailler et peaufiner le concept du projet un mois pour impliquer les medias et aller à la rencontre de la population Peter a été le fer de lance de toutes ces opérations Séduisant charismatique méthodique il avait la chance d avoir une bonne situation financière à ce moment là ce qui lui a permis de travailler bénévolement à la cause Progr durant six mois au moment crucial dès l automne 2008 il fallait se battre ou déménager dit il Il a donc sollicité les institutions culturelles les collectionneurs il a fait jouer son réseau notamment dans le milieu de l art D ailleurs tout le monde à Progr s est impliqué chacun à son niveau Certains collectionneurs ont apporté une aide précieuse par leurs conseils et ont joué les intermédiaires avec les banques Certains avocats architectes et financiers se sont impliqués gratuitement dans la démarche de Progr en offrant leurs compétences Deux personnes sont engagées pour la campagne Sara B Weingart scénographe si tu as besoin d un zèbre pour un tournage elle te le trouve dans la demi heure qui suit dit Peter d elle et Mike Bucher l organisateur du festival de courts métrages Shnit Il ne faut pas lésiner sur les moyens et les compétences face à un enjeu d une telle importance Mettre tous les réseaux en commun a donné de la force et de l ampleur au projet Une des toutes premières initiatives a été de photographier une centaine de personnes locataires ou sympathisants de Progr donner un visage des visages à ce lieu culturel Dans cette campagne comme dans toute autre tous les arguments sont bons les slogans se doivent d être percutants Culture ou médecine Bäärn oder Züüüri Progr a ainsi joué sur la fibre bernoise protectionniste dans l ombre du grand voisin zurichois La propagande de Progr s est avérée redoutable d efficacité d abord dans son logo créé par le fameux bureau de graphisme Buro Destruct une cible à deux couleurs Les anti Progr ont tenté la confusion en utilisant les mêmes couleurs et police pour leur propre propagande Les arguments anti sont démontés patiemment un

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/BERN/PROGR/SOPHIA-BULLIARD/s2/article-84.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — APOLLONIA — Strasbourg
    participation d artistes venus de toute l Europe L objectif était de tisser des liens étroits afin de renforcer le réseau déjà existant Apollonia pour réaliser le projet Laboratoire artistique flottant s est associé tout naturellement au Théâtre Toursky et l Institut International du Théâtre Méditerranéen IITM qui avaient mis en place le projet Odyssée 2003 Il s agit d un itinéraire maritime sur la mer Noire et Méditerranée L idée centrale était la suivante un bateau militaire roumain transformé en navire de paix permettant un dialogue interculturel d une part entre les participants et de l autre avec les opérateurs culturels des villes abordées Le projet Laboratoire artistique flottant était composé de quatre volets une série de performances d artistes réalisées dans chaque port mettant l accent sur la mobilité l échange et le dialogue transculturel une série de projections vidéo et cinéma d artistes contemporains de plusieurs pays européens et du Caucase du Sud un atelier d artistes spécialisés en technologies nouvelles autour d un projet Mobilité et Immobilité II une université et un forum permanent de débats et des réflexions sur des questions d actualités artistiques les échanges artistiques européens la mobilité et le nomadisme des oeuvres

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/STRASBOURG/ASSOCIATION-APOLLONIA/s2/breve-192.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Cambriolage des espaces d'Art & Fiction — Lausanne
    que vous manquez d envergure Allez voler des galeries importantes qui ont plus d argent et des oeuvres davantage bankable si vous avez besoin d adresses et de codes je peux vous aider Revenons davantage sur Art Fiction ce label d édition fondé par l association de même nom en 2000 produit et diffuse des livres d artistes et des textes de plasticiens ou devrais je davantage parler de fiction comme ceux de peintres D où leur nom Art Fiction Comme si ce terme d art tellement usé ne peut avoir de sens que si on l accompagne d un complément ici ce sera Fiction C est en réalité un peu plus subtil et surtout plus ironique que ça Il fut à la fois initié par un groupe ouvert d artistes basés autour du lac Léman et non Genevois ainsi que par Bertram Rothe leur improbable mécène Ce dernier semble très réservé voire pudique à l extrême et rares sont ceux qui ont pu le rencontrer A mi chemin entre l inconnu d un polar et le rentier altruiste anonyme curateur à ses heures perdues les spéculations vont bon train Cette atmosphère brumeuse donne le ton et amorce des expositions et des publications atypiques Un document lui est même dédicacé en mars 2005 La colection de Bertram Rothe Ivan Farron le décrit en ces termes Nulle rivalité obscure avec le père ou folie maternelle par lui subies ne firent ne font ne feront de Bertram Rothe un dictateur ou un magnat industriel à tendances compulsives A t il brouillé définitivement les pistes afin de rendre impossible la tâche de ses futurs biographes C est fort probable Il aima beaucoup ses parents et en fut aimé en retour semble t il Depuis 2006 Art Fiction dispose d un local au centre

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/LAUSANNE/CAMBRIOLAGE-ART-FICTION/BENOIT-BILLOTTE/s2/article-89.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Muséum d'histoire naturelle, musées de genre — Genève
    ce noir ambiant Malgré le soleil battant pas un photon de lumière perce de l extérieur la carapace en béton Je tourne à droite réflexe routier et je tombe sur un corridor où la lumière de ces animations figées dioramas se découpent comme les vitrines d une ville la nuit Cette partie est dédiée aux oiseaux de chez nous étourneaux grives chouettes mésanges à longues queues nonettes huppés noirs Et c est tout de suite un déjà vu Une madeleine proustienne Comme si je connaissais déjà ce lieu 2 3 4 5 Les dioramas en question sont de ceux bidimensionnels Les oiseaux empaillés sont présentés dans des positions naturelles perchés sur des branches certains audacieusement en vol et accompagné d un chiffre qui renvoie à la légende où sont détaillés leurs noms en vulgaire et en latin suivant la chère et vieille division linnéenne En toile de fond des paysages vaguement impressionnistes brossent le contexte dans lequel on peut trouver les différents animaux campagne enneigée champ ensoleillé etc Donc ici les oiseaux des champs Là les strigidés les rapaces à vocation nocturne genre chouettes hiboux etc dans un décor évidemment nocturne Plus loin les rapaces Entre nous soit dit je suis un peu ornithologue Enfin de là où j écris à travers deux grandes fenêtres j ai une vue imprenable sur une faune de volatiles et leurs incessants trafics Je me perd des heures à observer le béqueté des merles à entendre le chant des grives le vol poursuite des hirondelles et celui majestueux des buses C est pourquoi spectateur privilégié je ne peux m empêcher d éprouver un peu de déception à voir un exemplaire empaillé ou naturalisé de buse variable ainsi figé pour l éternité même si dans la posture la plus fière qu il soit fig 2 Les oiseaux sont largement représentés à ce rez de chaussée et les dioramas s enrichissent dans les couloirs centraux de l exposition d éléments naturels cannaie et lumière bleutée pour les mouettes fig 3 blé et lumière jaune pour les faisans fig 4 Ensuite des bruits surgissent Les mammifères locaux sangliers loups chats sauvages renards crapauds magnifiques sont pris sur le vif et mis en scène Le ouh ouh des chouettes le brouhaha des animaux Dans un couloir longeant le périmètre je tombe sur les collections de lépidoptères et une Sphinx à tête de mort attire toute mon attention de serial killer Au premier étage ces mises en scène d animaux en fait des dioramas géants atteignent l apothéose le safari Le diorama consacré à l Afrique est une mise en scène délirante diablement incongrue où la girafe côtoie le tigre l éléphant brandit sa trompe sans qu on entende son barrissement upload wikimedia org à quelques pas du lion qui ronge une antilope On est en plein arche de Noé C est la salle la plus grande et haute girafe oblige Ici comme partout ailleurs dans le musée on a cette impression d aise étrange Le béton forme une

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/MUSEUM-HISTOIRE-NATURELLE/NICOLA-DE-MARCHI/s2/article-88.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Jean-Michel Chevalier à l'espace Bonlieu — Annecy
    nous informe qu il est parti non de la gare ferroviaire mais de la gare routière alors quoi 16h00 deuxième tentative cette fois ci en train tout va bien 17h00 arrivée à Annecy on a une heure à tuer donc balade touristique en vieille ville et le long du lac 17h15 averse diluvienne les rues se gonflent d eau et les gens s amoncellent sous les arcades des magasins et autres terrasses moralité apéro avant l heure 18h00 vernissage de l exposition Mille Feuilles de Jean François Chevalier à l Arthotèque d Annecy 20h13 sprint en direction de la gare d Annecy pour prendre le dernier bus on n a plus que sept minutes avant le départ 21h10 le bus part seulement de la gare un retard de 50 minutes dû à un incident technique indépendant de leur volonté nous vous prions de bien vouloir nous en excuser Aussi difficile que puisse être le trajet la récompense n en est que meilleure L Arthotèque a pour habitude de monter des expositions au sein de la bibliothèque d Annecy L espace est attenant aux rayonnages des livres situés au premier étage La proximité y est surprenante mais non dérangeante L installation dans une telle configuration n est pas donnée Elle semble pour cette exposition tirer avantage des contraintes et se focaliser uniquement sur son périmètre d action soit le mur d accrochage Il présente tout autant d interventions et de travail de matières que les pièces qu il soutient Ces dernières mélanges d aquarelles et de gommes arabiques dessinent des réactions chimiques figées dans le trait du pinceau A la fois simple application et pure expérimentation d un procédé pictural la gestion semi maitrisée des variations chromatiques équilibre la composition et les tensions avec le papier Le monde et non la

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/ANNECY/JEAN-MICHEL-CHEVALIER-ESPACE-BONLIEU/BENOIT-BILLOTTE/s2/article-90.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — ETE D'ART CONTEMPORAIN EN HAUTE-SAVOIE ? — Taninges
    les plus atypiques notamment par sa situation géographique est la Chartreuse de Mélan à Taninges Espace d exposition temporaire parc de sculptures et résidence d artistes Stéphane Vigny sur le cantaon de Samoëns et Natacha Dubois Dauphin sur le canton de Taninges pour 2009 ce lieu surprend par une telle concentration d activités dans une zone si reculée Dans ce paradoxe réside finalement toute sa force une volonté d extirper

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/taninges/CHAPELLE/s2/breve-185.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — DEFINITIONS — Bienne
    la photographies Elles sont multiples et leur diversité de sens peuvent se croiser Comment définit on la photographie au niveau de la technique résolution et format de son rapport au réel un espace ou et un temps donné de son statut créatif Cette proposition en aucun cas nouvelle offre avant tout une ouverture aux possibilités de télescopages de sens parfois curieux parfois hétéroclites comme en témoigne le petit hommage au

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/bienne/DEFINITIONS-PASQUART-FOTOFORUM/s2/breve-188.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive