archive-es.com » ES » X » XN--DAT-DMA.ES

Total: 456

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Daté — Europ'Art 2009 — Genève
    succès depuis 1992 favorisant l ouverture la créativité et l échange C M arrivée à maturité cette année la manifestation même si elle a fait ses preuves décide de prendre un tournant avec une nouvelle direction une nouvelle équipe pour servir de nouvelles ambitions P M Mais si c est pour opérer une telle rupture dans ce cas pourquoi ne pas exister à part entière et assumer ces nouvelles ambitions en se détachant complètement du Salon du Livre Ou au contraire Europ Art n a t il pas raté son public n aurait il pas dû aller jusqu au bout et dans une configuration similaire s implanter directement dans le Salon du Livre en jouant pourquoi pas sur les multiples et l édition d art Et puis quelle place pour un salon de ce type quand il existe en Suisse l hypermarché des collectionneurs dits avertis je pense à Bâle Genève serait elle en train encore une fois de se regarder le nombril Il n en fallait pas plus pour passer un coup de fil à Christoph Bollmann afin d obtenir quelques éclaircissements quant à ces paradoxes sentis Des explications qui arrivent certainement à point nommé dans cette année charnière pour le salon genevois En premier lieu Palexpo offre des avantages pratiques importants Sa situation géographique à proximité de l aéroport et de l autoroute lui confère de facto un caractère international Quant à la structure même de Palexpo elle permet un débarquement facilité des uvres A l intérieur de l enceinte de la foire et grâce à un accès de plein pied il y a largement de quoi stocker et déplacer le matériel sans se fatiguer Des atouts de choix sur lesquels Europ Art peut se reposer sachant que ces critères se révèlent parfois décisifs dans le choix d un galeriste surtout quand il vient de loin Et c est le cas à Europ Art puisque le salon affiche des productions venant tant de Séoul que de Milan ou d Allemagne 50 galeries environ représentant au total plus de 200 artistes Plus globalement aux yeux du nouveau directeur artistique Genève est une ville qui mérite d avoir un rayonnement culturel et ce notamment sur sa capacité à attirer des exposants venants de tous horizons Une foire de l art est avant tout une plateforme d échange l idée étant de servir au mieux la mise en relation possible entre des publics choisis C est à dire d une part entre les amateurs et les collectionneurs d un côté et les exposants de l autre et d autre part en favorisant les contacts et la création d un réseau Si le collectionneur est au rendez vous l exposant se montrera dynamique Plus on arrivera à monter en prestige plus on aura un effet de signature qualitatif L objectif restant que chacun puisse trouver l uvre avec laquelle il repartira et avec laquelle il aura envie de partager son intimité A la problématique de la concomitance des dates avec le salon

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/EUROPART/SANDY-VUILLAUME/s2/article-78.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive


  • Daté — MAPPING FESTIVAL — Genève
    possible de contraintes ou de changement budgétaire n est pas pour nous déplaire Au contraire la multiplicité des lieux en intérieurs et extérieur promet des mises en scènes hétéroclites et qu on espère festives Inscrit dans une volonté dynamique et hybride cette édition investit le cinéma le vidjing l installation la performance le workshop la conférence et la projection urbaine parc des Bastions place des Volontaires et rue des gares

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/MAPPING-FESTIVAL/s2/breve-155.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — BD À VEVEY — Vevey
    son chemin sur le scénario policier de Joseph Incardona spécialement rédigé pour l occasion Ces mises non plus en page mais en format publicité peuvent être suivis par les curieux et appréciées par les habitants tout le long du mois de mai Cette dérive au fil d expressions graphiques inattendues se décline place de l hôtel de ville à la Grande place à la place de la Gare et et

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/VEVEY/BANDE-DESSINEE-PICTOBELLO/s2/breve-156.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — L'air du Temps, Musicographie au MEG — Genève
    un mode de conception de production et de diffusion propre à un contexte A la croisée du support commercial et de l expression d une identité commune la musique offre un outil surprenant pour toute étude approfondie vis à vis de l homogénéisation des désirs et des besoins Essentiellement basée sur les recherches de l ethnomusicologue roumain Constantin Brailoiu 1893 1958 cette exposition offre une ballade aux travers des flux musicaux Elle aborde des notions comme la musique populaire le remix le tube musical de manière efficace et précise Sans surjouer la médiation ni noyer le spectateur sous des informations prédigérées pour une soi disante meilleure compréhension L air du temps ouvre notre regard sur l universalité de la musique tout en nous sensibilisant à son histoire et son actualité Un ensemble d objets rend compte par exemple des techniques d enregistrements musicaux du siècle dernier et du passage de l analogique au numérique Cette évolution technique favorise la diffusion et l échange musicale et par conséquent son étude La thématique de l exposition fait l objet d une scénographie complexe qui contribue à l originalité et à l accessibilité de cette manifestation La mise en scène y est dynamique et invite tout visiteur à y prendre place Stimulant sa curiosité des dispositifs lui permettent de mener sa propre visite d actualiser différentes écoutes et ainsi de réaliser son étude musicale Un dance floor décoré d une map monde et d un énorme néon surdimensionné nous invite à danser au son des différents hits de chaque pays au début de l année 2009 Un tel agencement peut devenir parfois sur présent et fait passer au second plan l information qu il cherche à exprimer Les quatre salles d exposition forment au final une dérive pleine de surprises située dans un

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/MUSICOGRAPHIE-MEG/BENOIT-BILLOTTE/s2/article-75.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — SPOT ROMAND À BASEL? — Genève
    des supports de création au travers d une programmation qui ne joue pas forcément du name dropping Les sept artistes de la galerie ont tous une pratique et une expérience affirmée dans le champ contemporain sans se définir pour autant comme les valeurs d une plus value économique assurée sur le marché de l art Pure coïncidence ou choix délibéré plus de la moitié vivent en Suisse romande et plus

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/BASEL/LALEH-JUNE-PASCAL-ROBERT/s2/breve-149.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — PALME DES BAINS — Genève
    une vague parenté avec les tableaux de Gino de Dominicis ce travail version épuration extrême et tailles massives transporte des effluves matissiennes et des visions de Canderette Heureusement il y avait Izet Sheshivari et Frédéric Post dans l arrière boutique ce soir là à la nuit des Bains qui présentaient leur édition Anonyms Engravings on Ecstasy pills Dispositif scrupuleux tables et gants blancs ambiance obséquieuse travail de qualité On s

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/BAINS-ALDO-WALKER-EVERGREENE/s2/breve-160.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — WHAT ELSE? — Annemasse
    Anna Kolodziejska Delphine Reist Kilian Rütheman elle promet d être dense en matière aussi bien au niveau physique que mental Sans être dans le spectaculaire ni pour autant dans le conceptuel ces artistes adorent déconstruire les codes de l espace d exposition et par la même c est l occasion de décloisonner les habitudes du visiteur Par des éléments simples souvent pré existants ou issus du quotidien elles jouent du

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/ANNEMASSE/VILLA-PARC-WHAT-ELSE-REIST/s2/breve-148.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Sophie Calle at Paula Cooper, Cheong Kwon — New York
    on correcting the errors of critics who review her work This excites me and inspires me I write this piece in all frankness with the hope that she will happen to visit our site and read this article Clearly she is an artist as critic and critic as artist I viewed the exhibition twice once for the vernissage for the public and then the next day for a private question and answer with the MoMA Junior Associates During the first visit I attempted to look at all the photographs and read the interpretations by varied female professionals primarily written in French For some reason I was unable to approach the flat screen wall of videos although most people were congregated around it due to I presumed their inablility to understand French I felt privilaged to be able to deciper at least some of the text But that privilage was easily taken away when I went home to read the letter which was in English I would like to know why it was chosen to have the letter translated into English without presenting the original Was it so during the Biennale Why not present the letter in both English and French To not present the original protects a certain privacy between the artist and the writer I read the letter twice The first time I felt disapointed by specifics within the translation The second time I felt touched by it as an artist and a woman who is only beginning to understand that men have emotional depth It also made me afraid and made me decide that I too should instigate a rule that if a man or woman wants to break up with me he or she should do it in person It is a letter that makes me want

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/NEW-YORK/SOPHIE-CALLE-PAULA-COOPER/CHEONG-KWON/s2/article-72.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive