archive-es.com » ES » X » XN--DAT-DMA.ES

Total: 456

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Daté — LIFTCONFERENCE — Genève
    participation 990 francs suisses tout rond ouvrira comme chaque année depuis 2006 à Genève Au menu une série de conférences et workshops multidisciplinaires sur le défi et les opportunités offertes par les nouvelles technologies en Europe et en Asie Les intervenants du père de l internet l évangéliste Vint Cerf au curateur du musée de science fiction la Maison d Ailleurs de Yverdon Patrick J Gyger en passant pas les

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/geneve/LIFT-CONFERENCE-2009/s2/breve-86.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — FABIEN GIRAUD & RAPHAËL SIBONI, NILF – CALCULATING INFINITY — Neuchâtel
    2009 Jeune prodige de la scène artistique française Raphaël Siboni formé dans les écoles les plus prestigieuses de l hexagone s associe à Fabien Giraud pour un vaste projet mêlant vidéo 3D peinture chinoise baskets Nike fractales et communautés homosexuelles fétichistes mariant installation sculpturale et décor cinématographique CAN 37 rue des Moulins CH 2000 Neuchâtel Me Di 14 18 00 Je 14 20 00 T 41 0 32 724 01

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/neuchatel/CAN-CALCULATING-INFINITY-RAPHAEL-SIBONI-FABIEN-GIRAUD/s2/breve-80.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — ADRIEN MISSIKA, FABRIQUES — Genève
    et vidéos du jeune artiste français se jouent du rapport au réel et de l authenticité de l image intrigantes douteuses elles plongent le regardeur dans une sorte de méfiance et d absorption circulaire Adrien Missika s occupe également de la galerie 1m3 un lieu de référence sur la scène lausannoise www centre ch CENTRE D ART CONTEMPORAIN 10 rue des Vieux Grenadiers CH 1205 Genève Ma Di 11 18

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/geneve/CENTRE-ART-CONTEMPORAIN-ADRIEN-MISSIKA-FABRIQUES/s2/breve-82.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — YVES LEVASSEUR Á DARSE — Genève
    va s emparer de l espace Darse suite à l invitation de Fabrice Gygi Mais au fait c est qui Tout sûr vous l avez déjà vu ou en tout cas sa pratique de dessin Il fait notamment parti de La fabrique de fanzines avec Andréas Kündig Alex Baladi et Ibn al Rabin Ils sillonnent différentes villes et durant 2 à 8 jours ils invitent à la fabrication de fanzine

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/geneve/GALERIE-DARSE-YVES-LEVASSEUR/s2/breve-91.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — HANNAH DOUGHERTY, CASSIUS CLAY — Annemasse
    Un travail féminin sous une égide masculine jeune artiste américaine Hannah Dougherty dévoile ses dernières productions et associe le nom du mythique poids lourd à des registres explorant autant des symboles de puissance médiatique que la fragilité des matériaux domestiques Entre post pop art et journal intime VILLA DU PARC 12 rue de Genève FR 74100 Annemasse Ma Sa 14 18 30 T 33 0 4 50 38 84 61

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/annemasse/VILLA-DU-PARC-HANNAH-DOUGHTERTY-CASSIUS-CLAY/s2/breve-81.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — DIDIER RITTENER, DISPARAITRE ICI — Pully
    univers sombre et délicat issu d un constant aller retour entre haute technologie et moyens artisanaux Ses références récurrentes à la littérature contribuent à transformer le lieu d exposition en un livre ouvert Dispraître Ici est la première exposition organisée à Pully par Delphine Rivier nouvelle conservatrice du Musée Delphine Rivier est également co responsable du nouvel espace d art DOLL à Lausanne www pully ch MUSÉE DE PULLY 2

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/pully/MUSEE-DAVEL-DIDIER-RITTENER-DISPARAITRE-ICI/s2/breve-83.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Milkshake Agency, Alexia Türlin — Genève
    aux publics Ce n en fut rien Multi casquette ou plutôt multi directionnelle cette agence investit de manière décontractée de nombreux domaines qui s entre croisent En collaboration avec Carla Demierre Alexia utilise cette arcade bien entendu comme un lieu de production mais aussi comme un lieu d échange de compétence d expérimentation et de discussion shampooing accessible à tous Il faut dire que la Milkshake Agency ne se veut pas renfermée sur elle même au contraire elle se revendique comme une famille ouverte et en aucun cas artistiquement consanguine Pour en faire partie il suffit d être curieux de pousser la porte et pourquoi pas de suivre le petit lapin blanc Toujours à l écoute de tiers elle refuse une ligne de conduite fixe au profit d une évolution constante et ce non dans un souci de rentabilité et encore moins de notoriété La programmation en vitrine essentiellement menée par Alexia ne se limite pas à un cercle d amis proches ni à des artistes confirmés dans la tendance contemporaine entre autres Gaël Grivet Julie Sorel Filippo Filliger Emmanuel Mottu Tami Ichino Luzia Hürzeler Fabienne Radi Eric Winarto Isamu Krieger Richard Le Kellec Aline Seigne Kim Sob Boninsegn et dernièrement Martin Castiella Le commissariat se fait davantage de manière complémentaire et collective où la vitrine devient boite de pétrie pour tout processus de recherche singulier Le reste de l espace présente un fonctionnement similaire et multiplie les activités temporaires souvent improvisés bar restaurant cantine boutique de vêtement librairie marché de Noël salon de voyance Sans se perdre dans la multiplicité la Milshake agency s est construit une identité toute en nuance et surtout n hésite pas à suivre diffuser voir collaborer de manière suivi ou non avec d autres Le dernier en date est notamment l accueil dans ses

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/MILKSHAKE-AGENCY-ALEXIA-TURLIN/BENOIT-BILLOTTE/s2/article-33.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — Entretien avec Adelina von Fürstenberg, Centre d'Art Contemporain Genève — Genève
    les frais d entretien c était évidemment un énorme pas pour nous A ce moment là il a fallu pour des raisons financières créer une association en veillant à ce que soient représentés les différents partis politiques de Genève les radicaux les libéraux les socialistes les démocrates chrétiens avec quelques banquiers dont Pierre Mirabeau Manuel Tornare nous a rejoint puis le libéral Gagnebin le radical Monney des jeunes politiciens que j avais rencontré à la Cité Universitaire Et des dames et messieurs chic attirés par notre succès croissant Tous cherchaient quelque chose pour lequel s investir et nos activités avaient déjà fait parler beaucoup de nous J y ai organisé la grande expo Andy Warhol Joseph Beuys qui a donné une grosse visibilité au Centre d Art Andy Warhol est venu en personne et ce n était plus dans un cadre privé et mondain mais vraiment public Ce bâtiment de la rue d Italie nous permettait de bien présenter l art contemporain Les dons et les subventions que nous recevions ne nous permettaient pas de bien nous payer mais nous faisions les choses par passion gratuitement du matin au soir C était une autre manière de penser et de voir que la plus part des gens comprennent difficilement mais qu ils comprendront peut être mieux en ce temps de crise économique Cette époque pionière du Centre d art a été à là fois de crise économique permanante car peu de gens investissaient sur nous c était trop nouveau mais en même temps unique et d une extrême richesse créative Dans les années 80 l art conceptuel s était un peu calmé et c était le retour à la peinture J ai donc pu présenter en 81 82 de la peinture allemande américaine et suisse avec entre autres Armleder Federle Diesler Si tu veux tout cela a été pour moi un exercice d apprentissage n ayant jamais travaillé avec j exposais la peinture pour apprendre la peinture Il y a toujours eu cette caractéristique dans ma manière de travailler Si je n apprends pas je n agis pas Quand le Centre est devenu une association nous avons été obligé de structurer nos idées et la philosophie du Centre a commencé à apparaître à se définir Il nous fallait canaliser nos activités un Centre d art devait être un lieu où tout était permis où il était possible de tout présenter un lieu d éducation de pédagogie de réflexion pour voir des choses nouvelles Dans ces années là j ai mené une série de conférences sur ce qu était un Centre d art et c est alors que le grand conflit a commencé entre musée et Centre d art qui n a pas cessé depuis C est à cette époque aussi que Jack Lang créait sous le gouvernement de Mitterrand les premiers Centres d Art et les Fracs Nous avons reçu tout un groupe de jeunes directeurs envoyés par le ministère qui venaient à Genève connaître notre exemple pour s en inspirer

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/GENEVE/CENTRE-D-ART-CONTEMPORAIN-ADELINA-VON-FURSTENBERG/LAURO-FOLETTI/s2/article-41.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive