archive-es.com » ES » X » XN--DAT-DMA.ES

Total: 456

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Daté - - Banlieues
    à défier les lois élémentaires de pesanteur Je me suis dit ayo tous ses guignols de danseurs et danseuses ils peuvent tous aller se rhabiller et plus que vite fait Yamakasi parkour free run art du déplacement street climbing peu importe le nom de ce sport cette pratique urbaine en vogue est littéralement remarquable et mérite le coup d il Un yamakasi disait récemment avec justesse Le monde c est le plus grand terrain de jeux que j ai vu de ma vie Peut être David Belle 2 un des fondateurs du mouvement c est le cas de le dire au nom prédestiné Une autre fois que j ai vu ça là je parle de la beauté c était à Sidi Bou Saïd vers Tunis à la fin de l été 1993 Les maisons blanches aux portes bleues en enfilade entrelacées Un soleil généreux absolu On buvait le thé à la menthe avec pignons dehors à l ombre Un groupe de très jeunes personnes est passé en respirant trottant chantant et souriant L une d elles était vêtue d un tissu jaune Ça fait plaisir à l il a dit quelqu un à côté de moi On ne pouvait pas dire mieux Je n ai pas connu le père de mon père mais j ai une histoire pour tout héritage avec lui Les hommes de sa famille sont morts soit d épuisement soit à l une des guerres mondiales lui avait eu la chance d être trop jeune pour la 1ère et trop vieux pour la 2ème Une de ses plus grandes joies était d écouter l opéra 3 à la radio Dans une ferme sombre et misérable auprès d une femme alcoolique et d une marmaille violente après des journées de bête de somme il collait son oreille au

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Paris-yamakasi-David-Belle-Sophia-Bulliard/s3/article-243.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive


  • Daté - - Genève
    actuelle de notre travail HM Comme autre difficulté que l on a pu rencontrer il y a la nécessité de définir les limites d un projet Cela nous force à être très claires sur la nature du projet et la façon dont on veut le suivre FM Et dans le partage de l information aussi HM Oui c est compliqué parce que nous n avançons pas sur le même rythme quand l une est en charge d un projet et que l autre est davantage disponible car plus en prospection il est parfois difficile de trouver des moments où l information peut passer de manière complète EP Deux jeunes artistes danseur illustrateur plasticien ou autre ou duos collectifs dont vous suivez en ce moment et appréciez le travail FM Je pense qu Hélène me rejoindra pour Alexandre Joly d abord c est un artiste établi à Genève que nous connaissons bien dont nous avons déjà exposé plusieurs fois le travail et récemment dans une exposition monographique Sinon Pauline Boudry et Renate Lorenz forment un duo que l on trouve toutes les deux très intéressant Et enfin plus personnellement le travail d Omar Ba que nous montrons actuellement dans l exposition Apparition m intéresse beaucoup et je souhaite le suivre tout comme celui de Rebecca Sauvin qui redémarre aujourd hui HM Pour ma part si l on parle d artistes vraiment émergents j aime beaucoup le travail de Simon Senn vu aux Swiss Art Awards à Bâle cette année et le travail de Josse Bailly qui est très particulier mais que je dois encore explorer EP Deux expositions évènements ou actualités liés à la création contemporaine plastique vivante littéraire ou autre qui vous ont marqués récemment en bien ou en mal HM À la Biennale de Venise cette année j ai été frappée par l installation de Markus Schinwald dans le pavillon autrichien et aussi par l exposition Pénélope à la Fondation Giorgio Cini avec notamment le travail du cubain Carlos Garaicoa FM Moi j avais beaucoup aimé le travail de Mona Hatoum lors de la précédente Biennale de Venise en 2009 Et puis j ai un exemple un peu plus ancien d une pièce de théâtre qui a été une découverte incroyable pour moi c était Incendie de Wajdi Mouawad mise en scène par Stanislas Nordey et montrée dans le cadre du festival de la Bâtie au Théâtre du Grütli en 2008 C est un événement qui m a marquée HM C est aussi l une des plus belles pièces que j ai vues EP Deux mots pour résumer votre politique curatoriale le ou les types de création que vous tenez particulièrement à soutenir FM Un mot qui me paraît s imposer c est exploratoire et hors chapelle je dirais aussi car je ne me sens pas soumise à quelques modèles que ce soit HM Oui c est juste on est assez libres dans nos choix donc cela nous correspond bien EP Deux binômes qui d une façon ou d

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Geneve-Villa-Bernasconi-Emilie-Pellissier/s3/article-238.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté - - Dijon/Osnabruck
    elle on pose le regard et les superlatifs deviennent des mots doux protecteurs Ce corps sous dimensionné empli de l ambivalence du regard qu on lui porte nous subjugue à revers Ce n est plus la démesure qui définit le monumental Pas la demi mesure non plus mais une mesure autre celle du temps qui passe on regarde Yoko depuis 2000 Yoko II on l a vue enceinte Yoko XXVI 2009 Sherrie Levine Melt Down After Yves Klein 1991 huile sur acajou 8 x 71 5cm x 53cm Si le monumental c est perpétuer le souvenir ce n est pas seulement dans la fixation d un corps dans le bronze qu il se produit Quand Sherrie Levine se réapproprie les monochromes d Yves Klein elle en perpétue la couleur en régénérant le célèbre IKB avec un traitement algorithmique qui le décompose en huit nouvelles teintes Melt Down After Yves Klein 1991 Cette somme de 8 tableaux où l huile médium noble est uniformément déposée sur l acajou est elle une esthétisation risquée Klein est dé multiplié par le processus informatique là où Yoko passe par une opération de réduction due à la main de son mari qui dans le même temps la grandit Dans ces deux cas c est incontestablement l admiration qui fait la beauté Levine admiratrice des monochromes de Klein mais aussi de Mosset ou de Marden en chassant l aura qui fabrique le tableau crée de la belle peinture Brown avec tout son aura crée de la belle sculpture Ni plus ni moins Matières de la persistance au pouvoir fascinant le bronze et l acajou font la beauté idéale et idéelle mais c est le modèle qui en est à l origine L étranger narrateur exalté par la plastique de Faustine qui pourtant n est plus qu

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Dijon-Consortium-Don-Brown-Sherrie-Levine-Bertrand-Charles/s3/article-241.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté - - Genève
    qui raconte la vie d un couple dans une Allemagne nazie Cette uchronie a pour écho la grille narrative du livre Les choses de Georges Perec et le caractère fictionnel de Phillip K Dick avec Le Maitre du haut château Cette projection dans un futur non avenu est à disposition du visiteur Il peut la lire confortablement assis dans un fauteuil très seventies juste à côté d une commode en formika Entre frisson et curiosité proche du voyeurisme on se plaît à vivre par procuration dans un autre monde un ailleurs que personne ne voudrait mais qui pour autant ne semble ici pas si monstrueux que l on pourrait croire Juste au dessous trois écrans plats diffusent une retranscription textuelle de la première sortie extra véhiculaire dans l espace d un être humain Il s agit de Sans titre EVA de Gaël Grivet Edward White le 1er homme sorti physiquement dans l espace dialogue avec son coéquipier James Mc Divitt resté dans la navette et la station de contrôle Pas d image que des paroles Elles ne semblent pas cohérentes les échanges sont de plus en plus incongrus et incompréhensibles Edward White refuse de rentrer pourquoi Il se passe quelque chose mais on ne voit rien à part du texte on ne comprend rien Notre imagination s emballe et s imprime sur le noir des écrans Nous recomposons de manière totalement subjective un instant de la conquête spatiale Notre perception et notre capacité de lecture ne cessent d être perturbées voire d être mises à mal Le travail d Harold Guérin n est pas en reste Il présente ici une série de photos de chantier sur des ponceuses vibrantes L image un paysage à mi chemin entre construction et destruction le propre de tout aménagement urbain semble anodin et ne

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Geneve-Duplex-Maxime-Bondu-Benoit-Billotte/s3/article-246.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté — revue d'art contemporain — Genève
    DATÉ PLAYLIST CONTACT LIENS altA http xn dat dma es objects newsletter3 php id 1107 alt objects art contemporain evenements 1443132000 html alt objects calendrier php link link objects inscription

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/art-contemporain/S3/revue-1107.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté - Edition juillet/août 2011
    EX SITU ÉCLAIRAGES PAIN IS INEVITABLE DU SUBLIME À MON SEUL DÉSIR DU BEAU À L OPPORTUN TENDANCES PINK VENUS YAMAKASI BINÔMES VILLA BERNASCONI EXPOSITIONS LE DÉSIR DU MONUMENTAL CHRONIQUE D UNE EXPO ONT CONTRIBUÉ À CETTE ÉDITION Dionisio Alfaro Oliver Benoît Billotte Boris Borcic Sophia Bulliard Bertrand Charles Estelle Ferreira Greta Gratos Tania Messell Nolwenn Mégard Émilie Pellissier Perrine Wettstein Permalink http xn dat dma es art contemporain S3

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/art-contemporain/S3/revue-1107.print (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté - - Genève
    illustre par exemple l égalité 2 3 x 2 5 2 3 5 Explication Généralisée en substituant des variables aux nombres l égalité précédente que l exponentiation révèle devient équation à lire Lire quoi Un démenti subtil au désir de toujours plus plus vite Certes on peut toujours construire une opération plus rapide ainsi la multiplication en appliquant en gros la plus rapide qu on a déjà ainsi l addition Néanmoins ce qu on obtient n est pas toujours plus vite parce qu à certains points de vue possibles ce qu on obtient après accélération sera au contraire équivalent à ce qu on avait avant accélération À ces points de vue possibles l on tourne donc en rond à trop vouloir accélérer On arrive ainsi à la figure d une accélération dont un choix de point de vue détermine qu elle est réelle ou factice Cette figure se retrouve incidemment à plusieurs reprises en mathématiques D abord en relativité restreinte cela correspond aux fameuses distorsions relativistes qui permettent à la vitesse de la lumière le c dans E mc 2 d être une vitesse finie absolue et indépassable Moins connu le théorème de Loewenheim Skolem descendant tLSd appartient à la théorie des transfinis Ces transfinis recensent les tailles d ensembles infinis comme les entiers naturels recensent celles d ensembles finis Vertigineux emboîtements en poupées russes inside out d infinis infiniment plus infinis que d autres les transfinis montent si vite vers les échelles supérieures que s en suicideraient les paparazzi Le tLSd relativise Attention dit il à nos regards finis tous ces infinis sont capables de se mimer les uns les autres assez bien pour qu on puisse au seul plus modeste d entre eux prêter l entière responsabilité du spectacle de cette vertigineuse multitude L argent Peut être faut

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Geneve-Toujours-plus-Boris-Borcic-mathematique/s3/article-225.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive

  • Daté - - Tüfingen, Allemagne
    histoire naturelle de Fribourg Depuis lors on peut suivre ses migrations transcontinentales par satellite Après avoir passé plusieurs hivers au Maroc et en Algérie elle le passe désormais dans la région de Madrid sur une décharge accueillante Chaque printemps elle regagne son nid ou un autre proche et inoccupé à Tüfingen au bord du lac de Constance en Allemagne On peut être sûr qu à un moment donné des médias suisses iront de leur couplet le suivi de ses voyages ses accouplements successifs la naissance des cigogneaux des interviews d ornithologistes fribourgeois et de riverains allemands Pourquoi un tel intérêt pour ce volatile Par identification forcément Max traverse allègrement les frontières tandis que la mondialisation ne permet qu aux capitaux et aux marchandises de voyager Elle est néo nomade avec un domicile plus ou moins fixe auquel elle est fidèle Elle est fertile mère de 25 cigogneaux Elle est pragmatique en l absence de son mâle attitré elle s accouple avec un autre En route elle se laisse une marge de man uvre si elle trouve un bon spot elle y reste Née en Suisse elle profite de tous les avantages que son pays natal lui procure nourriture soins attention

    Original URL path: http://xn--dat-dma.es/objects/Tufingen-Max-cigogne/s3/breve-300.html (2015-09-25)
    Open archived version from archive